Macron essaye de nous tirer des larmes avec sa Shoah du Pauvre pour draguer l’électorat islamogauchiasse.

Reprocher la colonisation aux blancs c’est du racisme anti-blanc. Ça suppose qu’un autre peuple aussi fort militairement aurait fait mieux. Par conséquent, ça suppose que le blanc est inférieur moralement. Puisque dans leurs têtes, ça signifie qu’ils n’auraient pas colonisé, s’ils avaient eu la puissance de l’Europe.

TOUS les gens qui reprochent la colonisation, sans exception, sont des crétins qui sont incapables de comprendre la réflexion ci-dessus. Ou des racistes. Des crétins ou des racistes. Il n’y a qu’eux pour reprocher la colonisation. Des crétins vertueux par dépit, ou de gros racistes anti-blancs.

Il est du devoir de tout blanc d’envoyer chier tout non-blanc qui lui reproche la colonisation en pensant qu’ils auraient fait mieux, eux.

Nul besoin d’évoquer des bienfaits évidents de la colonisation qui a permis à beaucoup de pays de sortir des chiottes de l’Histoire. Il suffit de vous en tenir à ça : « si la colonisation est mal, est-ce que tu penses que ton peuple aurait fait mieux s’il avait été plus fort militairement et techniquement ? »

Les QI à 2 chiffres ne comprendront pas cette réflexion. Pourtant, elle est vraiment très simple. Mais elle vous permet de directement comprendre l’essentiel : vous avez affaire à un connard.

Autre chose : reprocher la colonisation aux Français, c’est être un crétin qui ne comprend même pas la simple notion de classe sociale.

Il y a aussi un autre type de crétin qui prolifère chez les anti-blancs ET chez les blancs identitaires : l’attardé qui t’explique que, parce que tu assumes la colonisation, tu dois accepter toute colonisation. Ils ne font pas la différence entre une colonisation qui t’apporte des routes, des hôpitaux, des infrastructures minières, de l’éducation, des campagnes de vaccination avec… une invasion de clochards venus réclamer l’AME, le RSA, la CMU, les APL et les primes de Noël tout en brûlant des crèches de Noël ? Mais de qui se fout-on ?

On peut tout à fait reconnaître le caractère positif de la colonisation à l’échelle de l’humanité (ça n’a été qu’un poids pour l’Europe jusque là) sans pour autant comparer l’incomparable, ou prétendre que le plus fort doit se laisser envahir parce qu’il y a longtemps, il a envahi l’autre ?

Et sans le génocider, en plus, sinon personne ne s’en plaindrait. Un peu comme les esclaves noirs castrés par les musulmans pendant 14 siècles, qui aujourd’hui n’ont pas de descendants pour faire #BlackLivesMatter en Arabie Saoudite

Enfin, dernière chose : si tu reproches la colonisation sans l’avoir vécue à des descendants de colons, alors tu dois payer pour tout ce que tes ancêtres ont fait.

En effet, tout le monde a d’innombrables ancêtres pédophiles, criminels, bourreaux. Doit-on tous se suicider pour racheter leurs péchés ?

Et jusqu’où ira la crétinerie ?

Yann Merkado

Laisser un commentaire