Non, la pauvreté n’est pas la cause de la violence.

Il y a des gens qui souffrent et qui n’ont pas d’argent, mais qui acceptent leur destin avec abnégation et fierté : on appelle ces gens là, LES HOMMES BLANCS.

Il est toujours bon de le rappeler, à soi mais aussi aux autres.

Jetez un œil au reste de la chaîne de Shlomo, elle vaut vraiment la peine d’être découverte