Comme quoi, les gens commencent lentement à s’apercevoir qu’ils ne sont plus chez eux. Ça peut vous paraître lent, mais c’est la première étape du réveil identitaire chez des Européens, c’est-à-dire la race continentale la moins raciste au monde, pour commencer à vouloir retrouver son pays tel qu’il devrait être.

Y.M.

Vingt ans après, Le Soir a remis au goût du jour son enquête « Noir, Jaune, Blues », en collaboration avec la RTBF.

via Fdesouche