Sausage Party : le dessin animé porno pour mineur dès 12 ans sort en salle

Déjà 140 millions de dollars de bénéfices pour ce coup d'éclat du lobby pédophile

Ca se passe de commentaires… empêchez simplement vos enfants d’aller voir ce film.

 

 

Sausage Party – Le dessin animé pornographique par cdmanon

 

 

C’est honteux ! Comment a-t-on pu en arriver là ?

 

pedophilie-hollywood

 

L’avis de Yann Merkado : tous ceux qui me connaissent savent que je n’ai rien d’un coincé du cul. Mais honnêtement, je suis choqué par le caractère pernicieux de cette merde doublée en France par Cyril Hanouna, l’anti-Peter Pan.

 

Les dessins animés peuvent s’adresser aussi à des adultes, certes (Happy Tree Friends, Les Simpsons, etc). Mais il faut garder à l’esprit que dans l’esprit de tous les enfants, un dessin animé s’adresse forcément à eux.

 

Les enfants se figurent très bien la violence, ils n’ont pas besoin de films ou de dessins animés pour se l’imaginer, et les voir jouer à la guéguerre ou la bagarre entre eux n’a rien de choquant. En revanche s’ils se mettaient à mimer avec tout ce qui bouge, ce qu’ils voient avec les personnages rigolos de la vidéo, ça pourrait devenir très vite dérangeant.

 

Ce qui est choquant ce ne sont pas les scènes de sexe crues, mais le fait que ce soit mélangé dans un imaginaire d’enfant. Le rêve de tout pédophile. Violer jusqu’à l’esprit, souiller l’innocence, sans même avoir à prendre des risques. Et que ça passe au cinéma, ce qui fera beaucoup de pub à ce film, qui se retrouvera bien plus facilement en téléchargement, et même si vous contrôlez l’accès internet de votre enfant, c’est un copain qui lui montrera. Alors oui, ça peut être du porno cru. Mais selon moi, le porno cru est bien moins dangereux pour un enfant que cette forme de viol, d’invasion de son monde d’enfant, de voir ses propres personnages, son imaginaire, en train de s’enculer et de partouzer. Comme de la magie qui s’éteint. Autant prendre le doudou de l’enfant et l’enculer devant lui.

 

L’enfant sait très bien qu’un vrai film porno ne s’adresse pas à lui : c’est « un film d’adulte ». S’il le voit par erreur, il saura que ça fait partie de la vie adulte, mais que ça n’est pas son monde. Mais utiliser des personnages enfantins pour les faire tous baiser des façons les plus obscènes qui soient, c’est semer des graines de maladie mentale dans leurs jeunes cerveaux. Ah, on me rappelle que c’est interdit aux moins de 12 ans. Comme si on pouvait contrôler ça. Et comme s’il était bien de montrer la dilatation d’un anus au cinéma à des mineurs dès 12 ans. A savoir que ce dessin animé est autorisé aux mineurs dès 7 ans en Suède.

 

allocine sausage party

 

Il fut une époque où les pédophiles faisaient des œuvres d’art comme Alice au pays des merveilles, aujourd’hui ils se contentent de mettre à l’écran des personnages rigolo qui s’enculent et changeront bientôt de sexe, à l’allure où ça va. Je serais curieux de savoir les financements derrière cette chose. Voici en tous cas la gueule de l’équipe.

 

Notez que « hot dog » serait le nom pour désigner un garçon dans le jargon des pédophiles, amateurs de métaphores avec la nourriture pour limiter la suspicion. Et, la preuve, ça marche très bien, puisque personne n’y croit et que ça ne traîne que sur des sites conspirationnistes, malgré les emails leakés des Podesta.

 

Dans le même délire pédophile sous le prétexte « ça s’adresse aux adultes » « c’est de l’Art » : l’éducation sexuelle selon ARTE.

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article