Un collectif d’avocats contre la haine raciale anti-blanche

Face au refus de SOS racisme de reconnaître la haine raciale anti-européenne, le Renard du Net connaît un succès sans cesse grandissant

En à peu près un an d’existence, le Renard du Net a rassemblé près de 17 000 utilisateurs de twitter, excédés par le déversement continuel de haine raciale anti-blanche et anti-française que continuent d’ignorer la modération des réseaux sociaux et les associations « antiracistes » arrosées par l’argent du contribuable.

 

Pendant que les « antiracistes » autoproclamés affirment que le racisme anti-blanc n’existe pas, parce ce ne serait pas un racisme « institutionnel », le Renard du Net a lancé il y a quelques heures son collectif d’avocats sur la twittosphère.

 

 

Le collectif a dépassé les 1500 abonnés en 6 heures. 2500 en 12 heures. Sans aucune subvention, le Renard du Net a lui-même davantage de followers que SOS racisme, et a 10 à 20 fois plus de partages qu’eux.

 

Sans doute les gens doivent se sentir davantage préoccupés par la haine palpable et réelle qui tue les Français européens, des viols jusqu’au attentats terroristes en passant par les meurtres requalifiés en homicides involontaires « pour une cigarette », que par les mises en scène d’un racisme par les blancs tellement réel qu’il y a besoin d’acteurs pour lui donner vie.

 

Yann Merkado

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article