Ukraine, Donbass

La guerre continue

 

L’échec d’une tentative d’offensive de l’armée ukrainienne dans l’est du pays a fait 15 morts et 25 blessés du côté des militaires de Kiev, selon un commandant des rebelles, Edouard Basourine. Deux morts et cinq blessés ont été dénombrés parmi les rebelles. Basourine a précisé que tous les morts du côté de l’armée de Kiev étaient des mercenaires. Selon lui, à cause de la «mauvaise formation des unités des forces armées ukrainiennes», Kiev en serait réduit à engager «des mercenaires polonais et géorgiens».

 

 

Face à cette opération de Kiev, le commandant des rebelles a demandé à la mission de surveillance de l’OSCE présente dans l’est du pays d’évaluer les actions de l’armée ukrainienne, qui violent le régime du cessez-le-feu négocié en février 2015 par l’Ukraine, la Russie, la France et l’Allemagne.

 

 

Les rebelles ont à plusieurs reprises évoqué la participation de mercenaires aux côtés des militaires ukrainiens dans les combats dans l’est de l’Ukraine. En avril 2016, les rebelles avaient affirmé avoir repéré environ 20 mercenaires turcs. La Russie a pour sa part condamné l’implication des étrangers dans le conflit ukrainien. Ainsi, en 2015, le ministère russe des Affaires étrangères s’était indigné de la participation de néonazis suédois dans les combats en Ukraine, après l’ouverture par la Suède d’une enquête contre un néonazi ayant commis des crimes de guerre en Ukraine en 2014.

 

 

Source : civilwarinEurope

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article