Imaginez un monde où les flux de réfugiés représenteraient un vrai marché, avec des centaines de millions d’euros à la clé.
Imaginez un homme d’affaires italien soupçonné d’activité mafieuse se vanter de gagner plus d’argent avec les migrants qu’avec la drogue ! Ce monde existe, et c’est le nôtre.

Cliquez ici pour voir le reportage.

En Europe, des entrepreneurs ont flairé le bon filon. Ils proposent des solutions d’accueil et d’hébergement clé en main aux Etats dépassés par l’arrivée d’un million de personnes en 2015, le flux migratoire le plus important depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Du vendeur français de containers au fonds d’investissement ultra-sélect, en passant par d’anciens populistes suédois, le grand business des réfugiés enrichit beaucoup de monde.