Propagande pro-roms

Mendiants depuis 2000 ans, mais c'est pas de leur faute !

 

 

Exceptionnellement, et puisque c’est un sujet qu’elle maîtrise mieux que moi, c’est ma fiancée roumaine blanche ethnique, qui va rédiger ce court article.

 

 

Tout, dans cette vidéo [voir en bas de la page], est un tissu de mensonges. J’ai vécu en Roumanie 24 ans. Je sais donc de quoi je parle.

 

1/ Ces gens ne sont pas « roumains », et ne se revendiquent pas comme tels d’ailleurs quand on leur pose la question. Ce sont des tziganes (on les appelle roms en France).
2/ Ils ont des papiers d’identités, roumains ou bulgares, parfois hongrois, sans quoi, ils ne pourraient pas traverser l’espace Schengen pour mendier jusqu’en France ou en Angleterre ensuite.
3/ Il est obligatoire de les soigner, contrairement à ce qui est dit dans le reportage. Toute personne qui arrive à l’hôpital malade ou ensanglanté y est soigné, comme en France (j’étais interne des hôpitaux à Bucarest, je sais comment ça marche)
4/ Tous les emplois qu’on leur propose, ils les refusent. Des associations se créent pour les aider à intégrer la société roumaine, mais les tziganes ne vont pas aux rendez-vous, ne lisent pas les courriers, ou volent leurs employeurs lorsque que, par miracle, ils obtiennent un travail grâce à l’effort de solidarité collective.
5/ Leur coutume est de brûler leur mort, ils se fichent complètement qu’on ne puisse pas les enterrer. Il n’y a qu’un occidental avec sa pensée d’occidental qui peut trouver scandaleux cet état de fait. Aucun rom ne se plaint qu’on ne puisse pas l’enterrer, c’est ridicule. Ce sont des païens originaires d’Inde pour la plupart, et l’enterrement chrétien, catholique ou orthodoxe, les amuse énormément, ils ne le « jalousent » aucunement. A ce propos : il n’est pas rare de les voir traîner dans les cimetières pour voler les offrandes que les vrais roumains laissent à leurs morts.
6/ Ils sont pauvres et sans éducations parce qu’ils NE VEULENT PAS ALLER A L’ECOLE. C’est comme chez vous avec Léonarda, vous vous rappelez ? Elle ne va pas en cours, on veut l’expulser parce qu’elle et sa famille ne servent à rien, ne respectent pas la loi, et ne s’intègrent pas à la France, donc bien sûr, les français et/ou les roumains blancs sont racistes. Logique.
7/ Les maisons qu’ils ont construites ne sont pas validées car ils les fabriquent avec de l’argent intraçable gagné au noir… chez vous, en Europe de l’Ouest, en mendiant. De plus, il n’y vivent que 2 à 3 mois par an, l’été, le reste de l’année, ils sont en France ou en Italie, pour gagner l’argent qui leur permet de les construire chez nous après.

 

 

Bref : quand je suis arrivée en France la première fois, je n’aurais jamais crû tomber à nouveau sur ce peuple de fainéants revendicateurs, qui pleurent depuis qu’il existe pour obtenir des choses, un statut et une respectabilité, que les gens normaux obtiennent en travaillant.

 

Les tziganes ne se sont adaptés à aucune société, dans aucun pays où ils ont mis les pieds MAIS c’est toujours la faute des autres…
Est-ce qu’il n’y aurait pas un problème quelque part ?

 

 

 

 

C’était la fiancée de Daniel Conversano, merci à elle pour sa contribution.

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article