Profs en danger

Tant pis pour eux...

 

… il ne fallait pas voter à Gauche pendant 3 décennies pour préserver ses intérêts de classe.
Vous les paierez très cher, vos vacances à la Baule, à corriger des copies d’illettrés en sifflotant d’aise, fiers d’avoir anéantis toutes les intelligences en gestation, et mis en avant les nullards au nom de votre sacro-saint égalitarisme républicain.

 

 

Voilà quel sort vous réservent vos délicieux élèves en difficultés. Ils ont des problèmes familiaux. Ils habitent en banlieue. Comprenez-les. L’humanisme, c’est se laisser fracasser par eux. Votre éthique morale vous y oblige, d’ailleurs.
Souffrez, ce que, par votre faute, nous souffrons depuis des lustres.
C’est franchement bien fait pour vous.

 

 

« En l’espace de cinq jours, cinq membres du corps enseignant ont été agressés, dont trois en banlieue parisienne. Des actes violents dénoncés par le premier ministre Manuel Valls.
Plusieurs agressions d’enseignants ont eu lieu ces derniers jours dans différents établissements français. Des attaques violentes qui inquiètent au sein de la profession. En effet, après les policiers, ce sont maintenant les professeurs qui sont pris pour cibles. L’État poursuivra «sans relâche» les auteurs d’agressions d’enseignants et de policiers, a affirmé mardi le chef du gouvernement Manuel Valls. La ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a incité les victimes à déposer plainte…« 

 

 

Suite et source : le figaro

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article