Nouvelle attaque d’un djihadiste somalien aux États-Unis

Bilan : un mort.

Une info des plus banales, on commence à y être habitué.

 

Hier, un « étudiant » somalien blesse onze personnes dans un campus de l’Ohio, avec une voiture et un couteau de boucher avant de se faire instantanément déradicaliser par un vigile armé.

 

L’homme qui a héroïquement abattu cette merde humaine avait 28 ans et faisait partie de la police de l’université depuis moins d’un an.

 

Cette attaque n’est pas sans rappeler celle d’un autre « Américain » somalien qui a blessé au couteau dix personnes dans un centre commercial du Minnesota il y a deux mois, avant de se faire abattre par un citoyen armé. Les deux attaques ont été revendiquées par l’Etat Islamique, alors ne faisons aucun amalgame fâcheux.

 

Ceux qui aimeraient avoir la citoyenneté américaine doivent être ravis de constater qu’on la donne à de sombres crétins qui tuent des Américains et haïssent tout ce que l’Occident représente. Naturellement, comme à chaque attaque terroriste, les médias compareront le nombre de victimes du terrorisme avec les victimes par arme à feu aux Etats-Unis (en y intégrant soigneusement les deux tiers de suicides et la quasi-totalité de règlements de compte entre mafieux). Pourquoi ne pas comparer les victimes du terrorisme aux victimes de la route ? Mystère. Ce serait autant pertinent, pourtant.

 

A noter que ces deux attaques ont pu être empêchées grâce au port d’arme d’honnêtes citoyens. De nombreuses vies ont ainsi pu être sauvées, le port d’arme étant la seule solution viable pour limiter la casse face au terrorisme. Si vous souhaitez soutenir et accélérer le rétablissement du port d’arme en France avant qu’ils ne commencent à cibler les écoles de nos enfants, c’est par ici ou directement . Sinon, crevez de honte quand ça arrivera.

 

Yann Merkado

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article