Nîmes : Les Grands Jeux Romains accueilleront la reine celte Boudica

Un tourisme culturel et ludique, voilà ce que désire pour sa ville la Mairie de Nîmes. Les Grands Jeux Romains, organisés par Culturespaces, illustrent parfaitement cet élan et promettent,...

Un tourisme culturel et ludique, voilà ce que désire pour sa ville la Mairie de Nîmes. Les Grands Jeux Romains, organisés par Culturespaces, illustrent parfaitement cet élan et promettent, pour leur édition 2017, un véritable déferlement de spectacles et d’histoires antiques.

 

La reine dans l’arène. Le décor est planté. Vous êtes en l’an 122 et l’empereur Hadrien est de passage à Nîmes. Il évoque la conquête de la Bretagne (lire Grande-Bretagne), en 40, approximativement l’époque de construction du Pont-du-Gard. Le temps passe et en 60, Celte et guerrière aguerrie, Boudica, reine celte, choisit de s’insurger et combat les Romains qui finalement l’emporteront après quelques défaites.

 

« Les Grands Jeux Romains, c’est un concept à part! C’est la plus grande reconstitution antique en Europe et ça dépasse le thème purement nîmois. A l’époque, la Bretagne était le Far West romain. C’est une mise en scène de l’empire, la démonstration de sa force militaire mais l’histoire est toujours au coeur de nos événements » ajoute Eric Teyssier, professeur à l’université de Nîmes et consultant pratiquant.

 

Et ce sont les touristes qui risquent d’apprécier l’effort d’ouverture. Le thème anglais, avec les liaisons aériennes de l’aéroport de Nîmes-Garons (Londres et Liverpool), fera venir nos voisins d’outre-Manche! Il en va de même pour les Belges.

 

Photo Culturespaces).

(Photo Culturespaces).

 

« Cette manifestation est complètement intégrée dans la délégation de service public qui lie les monuments nîmois à Culturespaces. Les Grands jeux sont incontournables et 30000 personnes sont attendues les 29, 30 avril et 1er mai 2017. L’impact touristique sera important, toute la ville vivra au temps des Romains et de nombreuses animations sont prévues » affirme Franck Proust, maire de Nîmes.

 

« Avant l’ouverture de la billetterie, plus de 1000 tickets étaient déjà réservés. Des touristes d’Australie, du Japon et d’autres pays seront présents! Il y aura 500 reconstituteurs pour 2 heures de spectacles, le débarquement de César en Bretagne, une course à 3 chars, des tableaux guerriers exceptionnels… » note Michael Couzigou, directeur de Culturespaces.

 

Cette année avec un jour de plus au compteur, c’est le 1er mai, également et historiquement dédié au semi-marathon de la ville, qui chamboulera les habitudes. « Peut-être que les coureurs seront habillés en Celtes, ça riait bien à Julien Plantier », note, le sourire aux lèvres, Franck Proust qui titille ainsi l’adjoint aux sports.

 

Une bande annonce tournée à Comps est à voir ici. Billetterie de 5 à 49 euros.

Les grand jeux romains plaisent encore et toujours et remplissent les arènes. Ambiance garantie! (Photo Anthony Maurin.

Les grand jeux romains plaisent encore et toujours et remplissent les arènes. Ambiance garantie! (Photo Anthony Maurin).

 

Objectif Gard

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article