« Mon pistolet m’a sauvé la vie ! »

Histoire vraie d'un citoyen légalement armé

 

Une histoire qui n’aurait pu avoir lieu qu’aux États-Unis, puisqu’en France seule la racaille porte des armes. Il est d’ailleurs intéressant de noter que là-bas, même avec en général des lois moins restrictives, la quasi-totalité des criminels achètent leurs armes sur le marché noir et ne déclarent pas leur armes à la police pour bien se faire ficher. Comme c’est surprenant !

 

Ecoutez ce que cet honnête citoyen a à vous raconter sur son expérience personnelle face à une agression qui mettait en danger sa vie. En France, désarmés comme on l’est, vous auriez donné les clés et votre porte-feuille, puis vous seriez sortis en slip de votre voiture. Enfin on vous aurait interdit de parler de l’origine de votre agresseur. Normal dans un pays qui n’a pas réclamé un rétablissement du port d’arme depuis sa suspension en 1939 par de futurs collabos. Décocufiez-vous et devenez pro port d’arme comme un vrai Français !

 

Yann Merkado

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article