Mise en prison pour s’être laissée violer, à Dubaï

Ca se passe comme ça chez Mohamed

 

 

C’est le monde à l’envers.

Victime d’un viol collectif le mois dernier, une touriste britannique de 25 ans s’est présentée à un commissariat de Dubaï pour porter plainte et a été inculpée pour « relations sexuelles extraconjugales », rapporte ce mercredi l’association Detained in Dubai, qui vient en aide aux personnes injustement emprisonnées aux Emirats arabes unis (EAU), dont Dubaï fait partie.

 

 

Trop cool la justice des barbus ! Religion d’amour, et tout le tralala…

 

 

Suite de l’article sur 20 minutes

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article