LLLOOOOOOOOOLLLLLL MDR XPTDR XPTMDR JPP XD XD !!!

Valls veut supprimer « purement et simplement » le 49-3. L’ancien Premier ministre Manuel Valls, désormais candidat à la primaire de la gauche. Photo AFP/CHARLY TRIBALLEAU     La mesure ne...
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Valls veut supprimer « purement et simplement » le 49-3.

L'ancien Premier ministre Manuel Valls, désormais candidat à la primaire de la gauche. Photo AFP/CHARLY TRIBALLEAUL’ancien Premier ministre Manuel Valls, désormais candidat à la primaire de la gauche. Photo AFP/CHARLY TRIBALLEAU

 

 

La mesure ne concernerait pas les projets de loi budgétaires, «car la Nation a besoin d’un budget», a déclaré l’ex-Premier ministre sur France Inter.

L’ancien Premier ministre a précisé les réformes, notamment constitutionnelles et institutionnelles, qu’il entendait mettre en place s’il était élu président de la République.

Invité de France Inter, ce jeudi matin, Manuel Valls a indiqué son intention d’en finir avec le 49-3. Cet article de la Constitution permet de faire passer un projet de loi sans vote du Parlement, en engageant la responsabilité du gouvernement.

Il y avait eu recours pour faire passer la loi Travail

Le candidat à la primaire de la gauche y avait pourtant eu recours à 6 reprises lorsqu’il était chef du gouvernement. Il s’agissait de faire passer la très controversée loi Travail, cette année, mais aussi en 2015, de faire passer la loi Macron sur la croissance.

«Je connais parfaitement les effets pervers du 49-3. Et j’ai appris: son utilisation est devenue dépassée, trop brutale.» Il entend ainsi le supprimer, hors texte budgétaire.

Manuel Valls a par ailleurs ouvert la porte à un référendum pour entériner la réforme constitutionnelle nécessaire à une telle mesure: «Il faudra engager très vite cette réforme. A la rentrée 2017, avec le Parlement, soit à travers le Congrès, soit en consultant directement le peuple, et c’est sans doute la bonne solution.»

Renaissance démocratique

Plus largement, il a aussi plaidé pour une meilleur fabrication de la loi, avec une meilleure association des citoyens. Ses réformes viseront aussi députés et sénateurs: Manuel Valls en veut moins, «avec trois mandats successifs».

 

 

Source : Le Progrès

Captain Désanusator

Share on FacebookTweet about this on Twitter