Un texte extrait des chants de Maldoror, le chef d’oeuvre lugubre et envoûtant du comte de Lautréamont, mort à 24 ans de phtisie…

La lecture par cet acteur est d’excellente qualité, par ailleurs.