« Nous ne fêtons pas Noël, nous sommes musulmans. »
Voilà ce qu’on peut lire sur l’image que nous vous présentons dans cet article, et qui est affichée en Turquie un peu partout.

Nous ne diffusons pas cette photo pour critiquer les turcs qui ont bien raison de préserver leur culture des tentatives commerciales qui sont faites par les multinationales, d’imposer chez eux des fêtes qui ne sont pas traditionnellement les leurs.
Nous la diffusons pour montrer par effet de contraste, la folie de l’ultra-tolérance qui règne chez nous.
Si nous vivions vraiment dans un pays libre, des français patriotes pourraient coller des affiches qui disent « nous ne fêtons pas l’Aïd, car nous sommes catholiques/français » sans risquer de passer par la case prison.

Nous sommes d’extrême droite,-si vous voulez-, parce que l’extrême gauchisme a imposé au forceps l’idéologie de l’extrême tolérance, qui est littéralement en train de nous tuer, nous et notre héritage culturel millénaire.
On ne répond pas à la dictature par des bisous et une indignation seulement passive.