La plus efficace propagande gauchiste ? Être absolument de partout, dans toutes les gazettes sur les nouvelles technologies, associations en tout genre, journaux satiriques qui montent avec des blagues subversives pour ensuite déverser leur bile sur Marine Le Pen et Trump comme des enfants gâtés (Le Gorafi et Nordpresse). Ils augmentent leur pouvoir de parole en utilisant des moyens non-politiques, puis, arrivé à un certain niveau, ils martèlent leurs articles moralistes et essayent de donner un côté cool au gauchisme.

Sauf que lorsqu’ils font ça, ils se tapent évidemment un déluge de commentaires négatifs, agacés, énervés de la part des utilisateurs normaux apolitisés ou fachos. Mais d’habitude, ces commentaires sont tous supprimés ou masqués : quand vous êtes le premier à commenter un article et que personne ne répond à votre commentaire même pour vous insulter et que personne ne le like, en général c’est qu’on vous a masqué. Ceci vise à donner l’impression que tout le monde est gauchiste pour que les malpensants abdiquent par peur de mort sociale, en pensant leur opinion majoritaire.

Bref, chose curieuse, Hitek (magazine d’infos geek) semble ne pas pratiquer cette censure systématique pour l’instant, et voici un torrent de commentaires pro-Trump sur un de ses articles militants :

Promettez de ne pas déprimer lorsque vous verrez un article complètement militant sur la page d’un magazine parlant de sport ou de nouvelles technologies ou de n’importe quoi censé être apolitique, avec uniquement des commentaires gauchistes (et dans les meilleurs cas les plus nuls commentaires fachos).

Attention, que ce soit clair : tout le monde a le droit de censurer sur son mur, son profil perso, son site. La discrimination sur ce qu’on fait est un droit ! Elle est même nécessaire pour créer une communauté sans que ses membres se fassent harceler par des trolls psychopathes qui menacent de viol les filles comme la racaille gauchiste aime faire avec nos fafettes. Mais il est profondément malhonnête de s’afficher comme un site non politique, et d’en faire un outil de propagande politique. Suavelos ne cache pas être un site nationaliste et identitaire, contrairement à cette gauche visqueuse, et ceux qui viennent agresser nos utilisateurs n’ont juste pas leur place sur notre page facebook.

Yann Merkado