L’entube totale des chiffres

Ca va, y'a pas tellement d'immigrations

Ne pas rire s’il vous plait :

Le monde.fr vous explique qu’il n’y a eu que 6 000 clandestins relocalisés (c’est à dire, hébergés chez nous gratuitement) sur une période d’un an.
C’est ici que ça se passe, les copains, cliquez sur le truc souligné en rouge – Pinocchio fait des mathématiques

 

Je ne sais pas si vous comprenez l’étendue du foutage de gueule, de la part de ces médias complices de notre naufrage. Les grands défilés de « migrants » que vous avez vu en 2015 marcher sur la Hongrie, la Croatie, la Slovénie, la Grèce ? Non, vous aviez les yeux fatigués. On parle de millions d’hommes venus de « Syrie d’Afrique » et d’Asie centrale arrivant par vagues successives, dont 800 000 sont allés s’installer en Allemagne, mais qu’on sache bien pourtant que sur l’ensemble de ces arrivées, nous n’en avons logé… que 6000.
Rien qu’en France, le scandale des logements de clandestins en château, ou dans des HLM qui devraient être habités par les nôtres, sans parler des envois de migrants logés aux frais de la princesse dans des villages français jusqu’ici épargnés, dément ce chiffre annoncé si ridiculement bas.

 

Nous voudrions vous amener à réfléchir sur un point bien précis : les gouvernants de l’U.E font tout pour faire accepter à l’autochtone européen leurs politiques migratoires inconscientes, qui ne servent que leurs scélérats intérêts économiques. Pour anesthésier notre légitime droit à la révolte, ces gens, qui font vivre des médias (comme Le Monde) que plus personne ne lit à coups de subsides et de promos bidon, sont prêts à tous les mensonges, et à toutes les infamies.

 

Voyagez un peu en Europe et plutôt que de vous attacher à des données statistiques venues d’on ne sait où, regardez avec vos yeux et établissez des conclusions avec votre cerceau. En Allemagne, presque impossible de trouver un hôtel dont les chambres et les couloirs ne sont pas nettoyées par de fringants syriens tout juste débarqués de leur périple assisté par la police-passoire de tous les Etats européens (à l’exception notable de la Hongrie). Ces syriens travaillent, pour 3 ou 4 euro par heures, mais sont logés quelques parts. Et ils sont des dizaines de milliers.
Dans quelques mois/années, ils demanderont la nationalité allemande et l’obtiendront.

 

Voilà comment on défigure un continent en quelques décennies, pour le bon plaisir des riches et des possédants, pour qui la « couleur » du peuple d’en bas n’a aucune importance. Tant que les toilettes de la villa de Jean-Aristocrate sont récurés tous les jours, qu’elles le soient par un blanc, un noir ou un arabe les indiffèrent complètement.
Quand les enfants d’immigrés viendront frapper à la porte de leur appartement à Neuilly-sur-Seine ou Versailles, ces enculés de journalistes complices du grand Capital réaliseront peut-être que leur travail de destruction du monde blanc a fini par les atteindre eux-mêmes.

Mais à ce moment là, il sera trop tard. Pour nous, comme pour eux.

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article