Le groupe État islamique revendique l’attentat d’Istanbul du Nouvel An

C'est encore eux, BONNE ANNEE !
Share on FacebookTweet about this on Twitter

 

 

Il y a encore des olibrius pour aller faire du tourisme en Turquie en ce moment ? Il n’y a pas d’autres endroits où aller ? Pourquoi ne pas choisir des destinations où il n’y a pas de dangers liés à l’islamisme !?

 

 

En bref : L’attaque contre le club Reina, une discothèque branchée de la ville, a fait au moins 39 morts, dont une Franco-Tunisienne, le soir du réveillon. Le tueur était toujours en fuite ce lundi matin.

Plus de 36 heures après le carnage, le groupe terroriste État islamique a revendiqué lundi matin l’attentat survenu à Istanbul dans la nuit du Nouvel An. «Dans la continuité des saintes opérations menées par l’Etat islamique contre le protecteur de la Croix, la Turquie, un soldat héroïque du califat a frappé une des discothèques les plus connues où les chrétiens célèbrent leur fête apostate», indique un communiqué, également rédigé en turc.
C’est la première fois que le groupe terroriste revendique un attentat en Turquie. Dimanche soir, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) avait nié toute implication.

Sept minutes, entre 01 heure 15 et 01 heure 22, un soir de réveillon. C’est le temps qu’il aura fallu à un seul tireur pour tuer 39 personnes et en blesser 65 autres dans une discothèque d’Istanbul. Sa cible : le club Reina, situé entre une large avenue et les rives du Bosphore dans le quartier d’Ortaköy, à quelques centaines de mètres de l’endroit où se tenaient les célébrations officielles du Nouvel An.

Le club-bar-restaurant – l’un des plus grands de la ville, avec ses 3000 mètres carrés – est fréquenté chaque soir par plusieurs centaines de personnes, Turcs, touristes ou expatriés, anonymes et célébrités. Parmi les personnes tuées, on compte d’ailleurs une franco-tunisienne et au moins une quinzaine d’étrangers: d’Arabie saoudite, du Maroc, du Liban, de Libye. Les autorités turques ont très vite dénoncé un acte terroriste.

Source : le figaro

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter