La Bulgarie se rapproche de Moscou

Un nouveau président élu hier

 

 

La Bulgarie (et aussi un petit pays méconnu entre l’Ukraine et la Roumanie qui s’appelle la Moldavie, le même jour d’ailleurs) a désormais un nouveau président.

Un socialiste dans le sens réel du mot et pas français, tel que nous l’endurons aujourd’hui (un socialisme non-gauchiste, donc), Roumen Radev, connu pour sa proximité avec Vladimir Poutine et la Russie plus généralement.

 

 

C’est un très bon premier pas dans la fermeture de l’Europe à l’islam d’orient. La Bulgarie est géographiquement très proche de la Turquie, et une aide du Kremlin ne sera pas de refus en cas de nouvelles vagues migratoires incontrôlables sur un sol bulgare qui,-on le sait-, par souvenir des invasions ottomanes mais aussi par nationalisme inné, ne porte déjà pas trop dans son cœur les peuples de la péninsule arabique.

 

 

Après l’élection de Trump, une excellente nouvelle de plus dans l’univers patriote.

 

 

Voir ce qu’en dit Le figaro

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article