Italie – 400 italiens manifestent après l’agression d’une jeune fille par des clandestins

Les étrangers se moquent et insultent les italiens, en retour
Share on FacebookTweet about this on Twitter

 

 

Plus de 400 citoyens du Trieste sont descendus dans les rues pour défendre la jeune fille qui a été agressée par un groupe de migrants, en face du centre pour réfugiés.

 

 

Et à leur tour, les Italiens en colère ont été attaqués, d’abord verbalement, puis aussi par le lancement d’une brique, causant presque une émeute.

 

 

Commençons par le début.

Il y a quelques nuits une fille de 18 ans était descendue de l’autobus quand elle a été approchée par trois immigrés et prise par les bras. Elle a réussi à se libérer, mais quand elle est arrivée à la maison, elle était en proie aux larmes. Ce n’est pas juste d’avoir peur pour ses filles – déclare la mère, tel que rapporté par le Gazzettino – Je ne sais pas si ma fille sera en mesure de prendre à nouveau les transports publics.

 

 

Afin de protester contre la décision de placer les réfugiés dans l’hôtel Villa Nazareth Trieste (sic!), 400 personnes sont descendues sur la place hier soir. Une façon d’attirer l’attention des autorités et de demander plus de contrôle de police. Mais les esprits ont été chauffés rapidement.

Certains migrants ont insulté et raillé les citoyens italiens, puis l’un d’eux a pris une brique et l’a jetée contre une voiture. Le geste irrespectueux du migrant a provoqué la réaction des italiens qui ont forcé la police à intervenir massivement pour diviser les opposants et éviter que les Triestins et les migrants n’en viennent aux mains.

 

 

Article des observateurs.ch

Share on FacebookTweet about this on Twitter