Islam : une école demande d’apporter des bonbons « sans gélatine de porc »

Un élu s'insurge
Share on FacebookTweet about this on Twitter

 

 

À l’occasion du carnaval de l’école Jean Moulin à Terraillon, une affichette demande explicitement d’apporter des bonbons « sans gélatine de porc » pour faire des brochettes.

En réaction, un conseiller municipal LR de la mairie de Bron, Yann Compan, a dénoncé ce vendredi dans un communiqué de presse que la laïcité avait été « bafouée ».

 

 

« Après les cours de conduite réservés aux femmes dans une auto-école, les affichettes publicitaires proposant des créneaux de piscine également réservés aux femmes, aujourd’hui, c’est l’école de la République qui est touchée à Bron » s’est indigné le conseiller municipal.

Ce dernier considère « qu’une communauté ne peut imposer son régime alimentaire fondé sur une prescription religieuse à l’ensemble des élèves, sinon il s’agit de discrimination ».

 

 

Yann Compan a appelé le maire de Bron à se saisir très rapidement de cette affaire en procédant à un rappel à la loi.

 

 

Source

Share on FacebookTweet about this on Twitter