Hélas madame

L'amour courtois en chanson

 

« Hélas madame » est une chanson traditionnelle dont la rumeur veut qu’elle ait été composée par Henri VIII. La chanson fait partie d’une collection profane, basée sur un manuscrit qui a été utilisé dans la cour d’Henri. L’originalité de cette chanson a été remis en cause, vu que différentes parties de la chanson ont été tirées de morceaux similaires en Europe. La chanson elle-même est une conversation en ancien Français entre un homme et une femme, l’homme demandant à la femme s’il peut devenir son humble servant.

 

 

Traduction en Français moderne :

 

Hélas ma dame, celle que j’aime tant :

Souffrez que sois-je vôtre humble servant ;

Vôtre humble servant, je serais toujours

Et tant que je vivrai, autre n’aimerai que vous.

 
Hélas, beau sire, vous êtez bel et bon,

Sage et courtois et de noble maison,

Et aussi bon que l’on saurait trouver,

Mais celui que j’aime, ne saurait oublier.

 
Hélas, ma dame, pensez vôtre cas:

Entre nous deux il ne faut point d’avocat.

Certes non pas, et vous le savez bien.

Allez-vous en, car vous ne faîtes rien.

 
Mon coeur soupire et se plaint tendrement,

Quant il ne peût trouver allegement.

Ne sachant comment on me veut chasser;

S’il est ainsi, j’irait ailleurs chasser.

 
Hélas, ma dame, et n’en serai-je point?

Certes beau sire, je ne le vous dis point.

Comportez a point, et vous en serez récompensé.

Hélas, ma dame, de tout mon cœur merci.

 

Wikipédia

 

Skarazula (qui signifie roseau en italien du XVIe siècle) est un trio de musiciens québécois qui nous propose une musique médiévale très particulière. S’inspirant de la musique du Moyen-Âge, ce groupe nous fait entendre des mélodies européennes accompagnées de rythmes d’Orient, tout en fusionnant les sonorités d’instruments anciens et celles d’instruments du Moyen-Orient. Leur style n’est ni purement médiéval ni clandestinement oriental, mais un amalgame de genres parfois très différents. À la source, leur musique émane d’une liberté créatrice très moderne. Mais l’originalité du groupe ne s’arrête pas là : en effet, ces musiciens fabriquent eux-mêmes tous les instruments à cordes qu’ils jouent (à l’exception de l’oud).

 

Scena.org

Site de Skarazula : http://www.skarazula.com/

Skarazula sur Facebook : https://www.facebook.com/ensemble.skarazula

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article