[Nous passons outre les commentaires anti-Russes de la voix off, qui ne nous surprennent pas de la part d’Arte ; c’est bien aussi de consommer quelques produits culturels de l’ennemi gaucho-européiste. Les intervenants, et notamment une spécialiste aux yeux exorbités lorsque le mot « Poutine » sort de sa bouche, sont ici les apôtres d’un mondialisme vociférant]

Le reportage met en avant un vrai problème. Le décalage entre la démographie Russe et celle de la Chine, alors que les deux pays sont limitrophes. Y’aura-t-il un remplacement ethnique totale en Sibérie orientale ? En quoi peut-on comparer le processus avec ce qui se passe en Europe de l’ouest ?

On serait amusé de savoir si ARTE osera un jour un doc avec ce titre : « Quand la France sera africaine « …