DIS-NOUS, EN FAIT, QUI ES-TU CHARLIE ?

Poème de Romain Guérin

 

Adresse aux jeunes âmes françaises

 

 

Je suis un crâne allumé
Par une vieille bougie,
Un fanatique enfumé
Qui crâne avec ses lubies

 

Bref, je suis, je suis Charlie !

 

Je suis un âne excité
Par le rouge de la rose,
Un intellect alité
Qui ne comprend plus grand’chose,

 

Bref, je pense pas : je pose.

 

Je suis un vieux con battant
Le pavé contre la haine,
Un républicain mutant
Fasciné par l’allogène,

 

Allô quoi ! À mort le Pen !

 

Je suis un gros rat rentier,
Rongeant les sangs prolétaires,
Je pleurs sur le monde entier,
Sauf sur les souchiens à terre,

 

Bref, je conchie leur calvaire.

 

Je suis un illuminé
Hanté par le Christ, ce diable !
Je loue le bustier ruiné
D’une pétasse athée friable,

 

Bref, je ne crois pas aux fables.

 

Je suis un gâté pourri
Par des années d’abondance,
Un porc chauve qui sourit
De sa propre décadence,
Bref, j’ai bien niqué la France.

 

Je suis de la vraie chienlit,
Une mauvaise herbe grasse,
Electeur de Sarkozy
Ce pt’it mac d’hôtel de passe,
Mondialisme, je t’embrasse !
Mon cul d’hippie chie des liasses !

 

Je suis un Charlot à lier,
Qui mérite l’infamie,
Un ringard à humilier
Afin de sauver vos vies,

 

Je suis de la vraie chienlit,
Bref, je suis, je suis Charlie !

 

Moi ! Votre pire ennemi !
Bref, je suis, je suis Charlie !

 

 

Romain Guérin

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article