Décathlon rappelé à l’ordre par les pro-migrants monomaniaques

Même le vocabulaire normal de la chasse doit être modifié pour ne pas offenser les migrants

 

Même le vocabulaire normal de la chasse doit être modifié pour ne pas offenser nos amis envahisseurs et leurs importateurs zélés. En fait, si vous acceptez l’immigration de masse, aucune partie de votre vie ne restera indemne. Vous devrez vivre au rythme des hordes de xénopithèques sur les terres de vos ancêtres, et vous devrez adapter votre vocabulaire dans tous les domaines de votre vie pour ne pas blasphémer sur la Sainte Migration et sa Sainte Religion l’Islam. Et moins vous blasphémerez, plus il sera dur de dire une phrase sans qu’elle soit considérée comme un crime contre la Diversité.

 

Y.M.

 

S’il s’agit d’évoquer la chasse aux oiseaux migrateurs, l’actualité a poussé de nombreux internautes à se demander si la boutique d’articles de sport n’avait pas cherché à faire une blague particulièrement douteuse évoquant les migrants.

 

A vrai dire, il a fallu que le site d’informations parodique belge Nordpresse dresse un photomontage où l’on voit la publicité de Decathlon aux côtés de l’affiche anti-migrants promue par la municipalité de Robert Ménard à Béziers (Hérault) pour que la controverse prenne son essor. C’est surtout dans le nord que l’affaire a pris.

 

Le collectif « Sauvons Calais » qui explique sur son site vouloir « refuser l’immigration » a partagé l’affiche sur son mur Facebook le 12 octobre, récoltant 20.000 partages et 1.000 commentaires environ, signale Nord-Littoral. Le quotidien nordiste souligne que c’est à ce moment là que des internautes ont attiré l’attention de Decathlon sur son faux-pas.

 

Décathlon s’est expliqué via un commentaire sous cette photo.

 

Bonjour à tous,
Non, ce n’était pas de l’humour, plutôt une communication très maladroite. Pour information, cette affiche était visible uniquement sur notre magasin d’Ajaccio. Elle a ensuite été détournée sur plusieurs sites web et pages Facebook. Afin d’éviter tout amalgame, nous avons immédiatement retiré cette affiche de la façade de notre magasin. (Lien FB)

 

BFMTV et l’Avenir

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article