Conversano à Lausanne le 5 novembre

Toute la Suisse de gauche en chie mou d'avance !

 

 

Lisez-moi un peu cet article de merde du matin.ch

 

 

Je vais donner une conférence à Lausanne qui sera suivie ou précédée d’un concert (ce que j’ignorais mais le sel de l’anecdote n’est pas là) de skins un peu énervé de la corde vocale.

 

 

A les lire, on dirait que je vais également me ramener avec des panzers, des tanks et des couteaux en forme de croix gammées. Ca tremble des testicules à la simple évocation de mon projet politique « oh mon Dieu, il veut une Europe blanche, c’est fou ! ». Ben ouais ma gueule, comme elle l’a été pendant 8000 ans jusqu’à la semaine dernière, en gros, à l’échelle de l’Histoire. Tu veux un lexomil ou t’es capable de comprendre tout seul que cette envie EST NORMALE ? 

 

 

Ces enculés moroses sont parmi les premiers à se réjouir lorsqu’un artiste ou un penseur noir exprime sa fierté raciale, et son désir de voir une Afrique libérée de l’impérialisme blanc, c’est à dire une Afrique noire !
« L’Afrique aux africains ! » Génial, t’as trop raison mec, tiens, voilà une banane pour te récompenser. 
« L’Europe aux européens ! » Bouuuuuuuuuh, oh le méchant raciste, Anne-Charlotte va pas te sucer la bite ce soir, tu mérites d’aller au coin.

 

 

Que les suisses aux cerveaux qui fonctionnent normalement se rassurent, je serai bien à Lausanne le week-end prochain. Et cette conf’ aura lieu quoi qu’il arrive. Nous n’avons aucune intention hostile, mais simplement le désir de nous rassembler entre amis et, dieu soit loué, les lois suisses nous donnent encore le droit de respirer de l’oxygène, à nous, diables ignobles, qui sommes satisfaits d’être ce que nous sommes : des blancs.
Si cette assemblée dérange les rédacteurs du matin, qu’ils sachent que la vie est belle et bien faite, puisque de toute façon, ILS NE SONT PAS LES BIENVENUS samedi prochain. 

 

 

Ces irréels cuistres que la modernité a fait sortir de son anus purulent sans qu’on y prenne garde, n’en finissent plus d’être fascinés par nous autres. Ils ont un flingue d’islamiste sur l’oeil gauche, mais avec le droit, qu’ils plissent pour voir au loin, ils constatent qu’il existe encore quelques blancs qui tiennent debout, là-bas à l’horizon, et vous comprenez, ça les fait vraiment trop chier.
« Oh non, regarde Jean-Bourgeois De Mes Couilles, mon ami, il y a encore des blancs qui essaient de vivre dans les couches populaires, il faut intervenir, appelle Papa qu’il écrive vite un édito ».

 

 

Si vous ne voulez pas assister à une sodomie rhétorique d’antifas bobos dans votre genre, on vous conseille franchement de rester chez vous samedi 5 novembre pendant qu’on s’amuse avec les copains.
Je sais pas ce que vos ancêtres ont fait en 45, mais ça devait pas être joli-joli. Y’a une histoire de karma qui traîne, vous n’êtes pas tout net, les mecs.

 

 

Je vous encule en rotant de joie,

 

 

Daniel Conversano

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Soutenez le site en partageant cet article