Toutes ces p’tites misères seront passagères, tout ça s’arrangera…

Le français, ce latin celtique que rien n’atteint jamais vraiment 😉 Pour le pire et pour le meilleur !

Laisser un commentaire