La cérémonie des César n’intéresse plus personne, c’est un fait, et pourtant les people s’échinent encore à vouloir créer le buzz, aussi pathétique soit-il. Jugez par vous-même: le maitre de cérémonie, Jérôme Commandeur… oui en fait je pourrais arrêter ma phrase ici tellement ce nom à lui seul évoque la médiocrité : c’est donc ça la nouvelle idole des bobos, ce comique raté au charisme inexistant et à la filmographie désastreuse ? C’est lui votre vitrine ? Bon bref… Commandeur donc, qui dans un incroyable élan de courage lance des vannes anti-fn devant un public gauche caviar acquis à sa cause et se régalant de l’odeur de ses propres pets (pour la référence : SOUTH PARK)

Nous avons ensuite le merveilleux Cluzet, acteur o combien brillant dont jamais personne n’a été capable de retenir le nom, sauf depuis qu’il a tourné dans une bouse cinématographique intersidérale ayant pour message « Hé mais regardez, les noirs et les handicapés aussi ils sont drôles et sympas » (quelle finesse). Cluzet donc, qui dans un climat de guerre ethnique provoqué par les proches du jeune Théo, ose nous sortir un flamboyant « Si on peut dire bamboula, c’est convenable, on doit pouvoir dire enculé de raciste, c’est un compliment », sous les holas d’un public qui, on le sait, a l’habitude de battre le pavé d’Aulnay sous Bois et peut se targuer d’être moralement irréprochable.

Que rajouter ? La banlieusarde Alice Diop qui soutient ledit Théo et rajoute Adama Traoré dans l’historie (une habitude), Clooney qui taille le président Trump mais n’a même pas les couilles de le nommer, sans parler de la nouvelle affaire de tweets qui a récemment fait grand bruit : celle concernant la proche de l’ordurier Meklat, Oulaya Amamra, sacrée « meilleur espoir féminin » (on a les espoirs qu’on mérite…) tout en relayant sur son compte des messages homophobes et racistes (une habitude bis)
source : LE PARISIEN

La conclusion ? Elle est simple et sans appel, faut-il encore tirer sur l’ambulance ? Les bobos s’amusent entre eux, se rient du petit peuple entre eux, se font la morale entre eux (quel intérêt ?), bref plus personne ne s’intéresse à leurs gesticulations pathétiques, preuve en est le récapitulatif des audiences de ces dernières années :
2017 : 1.900.000 téléspectateurs
2016 : 2.500.000 téléspectateurs
2015 : 2.378.000 téléspectateurs (13,5 % de PDA)
2014 : 2.315.000 téléspectateurs (11,2% de PDA)
2013 : 2.584.000 téléspectateurs (12,5% de PDA)
2012 : 3.936.000 téléspectateurs (18,2% de PDA)

Tu la sens la chute, petit bobo de mes deux ? 50% d’audience en moins en seulement cinq ans ! La moitié de ton public qui en a marre de te regarder te congratuler entre gauchistes millionnaires et méprisants entre deux leçons de bienpensance ! Tu le sens ce raz-le-bol et ce mépris réciproque, cette envie de clouer le bec de cette arrogance typiquement rive gauche qui n’amuse plus personne ? Non pas encore ?

On te le fera bien sentir le 23 avril 2017, ne t’inquiète pas.

JOE BAUERS