« Il y a sur notre territoire des zones où les femmes ne sont pas acceptées. »
Sans blague. On ne s’en était pas aperçus.

Mieux vaut tard que jamais, France 2 découvre ces quartiers où règne la charia et où une femme qui sort sans être sous l’autorité d’un homme est considérée comme une sale pute qui mérite de se faire violer.

« Pourquoi les bougn… les hommes rejettent-ils les femmes ? » nous dit la voix du reportage. « Un problème de tradition, de culture, mais aussi de religion selon ces militantes »

« L’islam c’est comme le code pénal maintenant : faut pas faire ça… ça c’est interdit… tout est interdit »

Souhaitons à nos amis gauchistes une belle plongée dans l’univers magique de la loi islamique : tout endroit du monde où ils deviennent majoritaire devient soumis à cette charia. Celui qui ne savait pas ça était trop lâche pour regarder les choses en face. Ce reportage va dégauchiser quelques esprits.

Yann Merkado