Allemagne – quatre arrestations lors de deux raids de la police dans des centres pour réfugiés

Ils ne sont pas responsables, mais en fait, si
Share on FacebookTweet about this on Twitter

 

 

Le matin du 22 décembre, des policiers ont effectué des raids dans des centres pour réfugiés à Dortmund et Emmerich à la frontière néerlandaise, en vue de retrouver le terroriste de l’attaque de Berlin de Mardi. Quatre personnes ont été interpellées en ce sens…

 

 

Les forces de l’ordre recherchent toujours le principal suspect, un Tunisien de 24 ans connu sous le nom de Anis Amri et soupçonné d’être l’auteur de la tuerie de Berlin. La police a affirmé à l’agence DPA que le terroriste avait séjourné il y a plusieurs mois dans les camps pour réfugiés perquisitionnés à Dortmund et Emmerich.

 

 

Le procureur fédéral, cité par le Bild, a confirmé l’arrestation de ces quatre personnes qui ont été en contact avec le terroriste alors qu’il résidait dans les camps de réfugiés.

 

 

Les autorités ont promis une récompense de 100 000 euros aux personnes qui leur permettraient de retrouver sa trace. L’homme avait déjà été arrêté trois fois cette année, avant d’être à chaque fois libéré.

 

 

Depuis plusieurs mois, Anis Amri était dans le collimateur de la police. Il avait été arrêté déjà trois fois pour des délits mineurs dont une fois en juillet pour coups et blessures lors d’une bagarre…

 

 

Source : civilwarineurope

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter